Soignez votre audition pour doper votre forme et votre santé !

Soignez votre audition pour doper votre forme et votre santé !



Votre santé passe par votre audition.


Prendre soin de sa santé auditive
permet d’éviter bien de nombreux problèmes à son organisme qui s’avèreront à la fois permanents et évolutifs …

En effet, malgré les différentes avancées technologiques sur le plan médical, il n’est, à ce jour, toujours pas possible de remplacer les cellules sensorielles de l’oreille appelées « cellules ciliées » qui ont été endommagées voire détruites par une surexposition au bruit.
De même que sur le plan physiologique, il est impossible de soigner les personnes atteintes d’acouphènes, une fois que l’on en est victime, il nous est simplement possible de les soulager mais pas de les supprimer complétement.

La seule méthode envisageable et réellement efficace consiste à prévenir les risques du bruit sur votre audition et à s’en protéger. (cf. Notre gamme de protection auditive en silicone et en acrylique)



Il est bien moins aisé de déceler une défaillance, une douleur au niveau de notre audition comparé à nos autres sens. C’est pourquoi, il est important de faire prendre conscience aux gens de la nécessité et de l’importance d’être attentif à son corps, à son audition. En effet, si vous n’y prêtez pas suffisamment attention, il se peut que lorsque vous détectiez une anomalie relative à votre audition, il soit trop tard pour la corriger et la guérir.

Soyez attentif à votre corps afin de garder la maîtrise de votre santé et celle de votre équilibre de vie. Nul doute que, dans un futur proche, les problématiques liées au bruit et à l’audition vont gagner du terrain et prendre peu à peu de l’ampleur au sein de la santé publique.

Ainsi la société investira dans des campagnes de prévention pour intervenir et prévenir à tous les âges de notre vie.

Découvrez ainsi dans les prochaines lignes, de nombreus secrets et lignes de conduites à respecter à l’égard de votre santé auditive afin de pouvoir bénéficier d’un booster forme et santé dans votre quotidien.


Qui veut améliorer son capital santé et son état de forme ? 6 astuces pour y parvenir grâce à l’entretien de son audition

 

Astuce n°1 : Prendre conscience de nos oreilles et de leurs rôles


Sans paraître trop présomptueux, nous autres humains sommes formés de la même manière :
2 yeux pour assurer la vue, 1 nez pour remplir les fonctions olfactives, 1 langue pour combler notre sens gustatif, 2 mains composées chacun de 5 doigts pour le toucher et enfin de 2 oreilles pour permettre d’entendre.


- Il est intuitif de s’occuper de ses yeux notamment via des événements agréables ou désagréables liées à notre exposition à la lumière, à la fatigue visuelle …

- Il est normal de soigner ses dents et de les entretenir afin d’éviter tous problèmes de santé pouvant se proliférer par défaut d’entretien mais aussi en raison du caractère esthétique de nos dents.

- Il paraît naturel de prendre garde à ne pas ingérer d’aliments trop chauds, trop épicés pour ne pas heurter la sensibilité de notre langue et se blesser par la suite …

- Il est logique, lors de période de grand froid, de se protéger la peau de ces températures extrêmes par le biais de gants, de vestes, d’écharpes.


En revanche,
les oreilles n’émettent pas de « signaux de détresse » lorsqu’elles sont exposées à des sources sonores dangereuses. Ce n’est qu’à partir de 120 dB que nous commençons à ressentir une douleur au niveau de nos oreilles lorsque nous sommes exposés. C’est le seuil d’alerte. Il est cependant et ce dans la plupart des cas, trop tard pour pouvoir espérer être indemne face à pareil exposition.

La majorité des dommages causés au système auditif le sont en dessous du seuil d’alerte, sans que vous ne vous en rendiez compte d’où l’aspect insidieux.

C’est pourquoi, il est ô combien important de revoir notre sensibilité au niveau du schéma corporel. Il faut prendre conscience que nos oreilles ont besoin d’une attention particulière et d’être vigilant à l’égard du bruit qui nous entoure pour ne pas leur infliger des dommages à notre insu qui s’avèreront, à terme, préjudiciable pour vos facultés auditives.

Votre capital auditif est important et ne peut être renouvelé. Une fois perdu, il est impossible de retrouver l’acuité auditive possédée auparavant … Il faut donc en prendre soin et le préserver.



Astuce n°2 : Soigner son audition = prendre soin de soi


Notre audition est fragile, précieuse et unique. Comme certains autres sens de notre corps, il connaît une certaine dégénérescence avec l’âge … Celle-ci est plus ou moins lente selon les personnes et leur mode de vie.
En effet, les personnes exposées en permanence à des bruits importants de façon continuelle verront leur audition diminuer plus rapidement que les autres.

Comme énoncé précédemment, notre acuité auditive ne se régénère pas. En effet, les cellules ciliées, responsables de la transmission des sons, sont fragiles et se détruisent facilement sous l’influence d’une onde sonore trop puissante.
Ce sont elles qui ne se régénèrent pas et qui sont responsables de la dégénérescence de l’audition.

De ce fait, afin de conserver son capital auditif et conserver la forme durant de longues années, il est de votre seule responsabilité de prêter attention aux besoins de vos oreilles et des contre-indications qui peuvent survenir à tout moment de votre vie. Respecter et préserver votre audition en évitant de les surmener, de les agresser par des expositions trop longues et trop intenses … ou du moins sans être protégé …

Voir, entendre, toucher sont des miracles et chaque particule de moi-même est un miracle
WALT WHITMAN

 

Astuce n°3 : Reposer vos oreilles à intervalle régulier.


A titre indicatif, il est impossible de trouver un lieu naturel où le niveau d’intensité sonore est de 0 dB.
Seul l’Homme peut créer, de façon artificielle, dans un laboratoire, un endroit où le mot « silence » prend tout son sens.

Le titre est assez révélateur mais il convient tout de même de préciser l’action de « reposer ses oreilles » : la pollution sonore génère en permanence des ondes (tout comme n’importe quel bruit finalement) qui viennent créer une forme de pression sur les cellules sensorielles de l’oreille. Il suffit alors, de s’éloigner au possible de la source du bruit, si possible dans un endroit calme afin de diminuer la pression qu’exerce constamment la pollution sonore sur votre audition. Ainsi vos oreilles peuvent se reposer et récupérer de l’effort auquel elles étaient confrontées.

Se retrouver seul dans un endroit, à l’écart du bruit peut s’avérer être extrêmement bénéfique pour son audition afin de retrouver une forme de tranquillité assumée. Vous l’avez sans doute vécu, dans un environnement bruyant où foule se masse, nous faisons face à un sentiment d’oppression, de mal-être similaire à la pression qu’exerce le bruit ambiant sur vos oreilles. Il vous suffit alors de vous extirper du brouhaha pour retrouver vos esprits et souffler à nouveau. Votre audition est intimement liée à votre état de santé général, à votre forme.

Le sommeil intervient également dans le processus de récupération de votre audition. Encore faut-il pour cela s’endormir dans un environnement sonore de 30 dB maximum. Idéalement couplé à des pauses auditives dans la journée afin de diminuer au maximum une potentielle fatigue auditive.

Il est souvent conseillé de profiter des moments où vous êtes dans un environnement calme où seuls des bruits blancs naturels viennent rompre le silence …
Dans les champs, la montagne, la mer ou encore la forêt … Se focaliser sur les bruits alentours permet d’affiner votre ouïe tout en profitant d’un épisode calme et reposant.

Les médecins considèrent que le temps de repos doit être équivalent au temps d’exposition sonore.
En règle générale, une nuit de sommeil permet d’atteindre ce temps de répit chez les individus.
Néanmoins, il est préférable pour tous de rester dans une démarche d’attention proactive à l’égard de ces périodes de bruit et de calme.
L’intérêt étant de trouver l’équilibre convenant le mieux à votre audition et propice à la préservation de cette dernière.

Astuce n°4 : Maintenez votre cerveau en bonne santé.


Le cerveau est un organe formidable qui régit l’ensemble de l’activité de notre organisme.
La captation du son est assurée par notre système auditif, en revanche la traduction du son en information tangible et compréhensible est gérée par notre cerveau.

Chacune des expériences sensorielles vécues offre une stimulation de votre cerveau.
Ce dernier va ainsi en conserver les moindres souvenirs.

« Le cerveau est un système dynamique en perpétuelle reconfiguration. »
Cela se traduit notamment par la faculté de notre cerveau à créer, défaire ou réorganiser nos réseaux de neurones et les connexions entre ces derniers. Ainsi le cerveau est souvent qualifié de « modelable », nous parlons alors de plasticité cérébrale.

A l’âge adulte, le processus d’apprentissage de notre cerveau est toujours aussi performant, du moins tant que les messages cochléaires (informations transmises par les cellules sensorielles contenues dans la cochlée ; présente dans notre système auditif) parviennent jusqu’à lui sans encombre.

A partir d’un certain âge, la perte auditive peut survenir à cause de différents facteurs soit à cause de l’âge et de la dégénérescence naturelle soit par la faute d’un traumatisme sonore aigü. (cf. " La surdité profesionnelle ")
Si le cerveau a pu emmagasiner suffisamment d’expériences au cours des années, alors il pourra recréer des liens, des connexions afin de pallier l’absence de transmissions d’informations sonores.

D’où l’importance de stimuler constamment son cerveau afin de préparer l’avenir et de pouvoir conserver une certaine acuité auditive et ce, même à un âge avancé.


Astuce n°5 : Focaliser son attention sur sa voix.


Écouter votre voix, la modérer ou augmenter son intensité, varier les tons … Ce sont des exercices qui permettent à la fois de stimuler votre cerveau mais vous entraîne sur la maîtrise de votre corps et de vos attributs. (cf. " Préservez votre audition avec de simples astuces ! ")

De façon générale, l’objectif consiste à varier sa voix selon les instants de la journée afin d’éviter de la fatiguer mais aussi d’épuiser, d’éreinter son capital auditif à la fin d’une journée.

En effet, hausser le ton amène les interlocuteurs à faire de même, parlez avec une intensité modérée et vos interlocuteurs seront plus attentifs et feront de même. C’est psychologique et fonctionne réellement.


Une fois cet exercice assimilé et maîtrisé, vous pourrez plus facilement véhiculer vos émotions à votre entourage simplement au travers de votre voix et ainsi d’entretenir des relations plus authentiques et durables.

Au fil du temps et des efforts, un lien va pouvoir se créer entre votre voix et votre acuité auditive permettant d’instaurer un repère réflexe et de maintenir des intensités variables tout au long de la journée sans vraiment y prêter attention.

La pause auditive dont nous avons parlé plus tôt constitue le moment idéal de la journée pour recentrer sa voix et se ressourcer à l’abri des bruits nuisibles.

Astuce n°6 : Inclure un contrôle de sa santé auditive dans son bilan santé.


Nous avons vu précédemment que la détérioration de notre acuité auditive est un processus indolore, insidieux qui intervient lentement mais sûrement au fil du temps et peu, dans certains cas, apparaître brutalement à la suite d’un traumatisme acoustique ... Ainsi nous ne pouvons évaluer, par nous-même l’état de santé de notre système auditif.

Il est donc vivement recommandé de réaliser des bilans auditifs complets auprès d’un médecin ORL qui pourra ainsi vérifier, par le biais de tests, votre acuité auditive. Un bilan auditif tous les 3 ans devraient constituer une norme pour chacun d’entre nous afin de vérifier l’évolution de votre capital auditif, sa bonne santé et dans le cas contraire prescrire des solutions permettant de conserver une stimulation cognitive continue.

_____________________

Vous êtes exposés de façon quotidienne à des bruits sur votre lieu de travail ? Le bruit au travail est omniprésent et nuit à votre santé et à celle de vos collaborateurs, n’hésitez pas à prendre contact avec nous afin que nous puissions trouver ensemble la solution à votre problématique.


Contactez-nous !




Retour