Diagnostic bruit, coton tige et risque bruit !

Diagnostic bruit, coton tige et risque bruit !


Cette nouvelle série d'articles va regrouper l'intégralité des publications de notre compte Linkedin " Interson Protac, Prodways Group " 
Chacune des compilations correspondra à une semaine d'activité soit l'équivalent de 3 publications hebdomadaires

Afin d'être au courant des dernières actualités dans le secteur de la prévention et du bruit au travail, n'hésitez pas à nous suivre directement sur notre page LinkedIn -> Interson Protac



I - Astuce Pro’ : Comment faire un diagnostic bruit sans outil ? 


A partir de 80db, on considère qu’un bruit est dangereux pour la santé et qu’il est obligatoire de s’en protéger notamment sur son lieu de travail. Mais comment déterminer si, sur mon lieu de travail, le bruit est néfaste pour moi et mes salariés ?  Bien sûr, le plus efficace consiste à prendre des mesures à l’aide d’un sonomètre à proximité de l’oreille des salariés afin de déterminer la valeur du bruit. Si vous ne disposez pas d’un sonomètre, il existe une méthode simple qui se révèle être un bon indicateur de danger sonore potentiel. ⁉

On procède à un simple test de communication : on considère que le bruit est dangereux si, 2 personnes éloignées à moins d’un mètre ne peuvent se comprendre qu’en haussant la voix, ou bien si elles doivent crier pour se faire comprendre lorsqu’elles sont à 2 mètres de distance. Ce sont des indicateurs assez triviaux et archaïques mais qui mettent en exergue un véritable problème au sein de l’entreprise de façon simple et rapide. ✔


II - Les coton tiges, une utilisation controversée.  


Pour rappel, les cotons-tiges seront interdits à la vente en France dès le 1er Janvier 2020.  Motivé principalement par des raisons écologiques, la suppression des cotons-tiges est une excellente mesure ! Bien que leur utilisation soit très controversée ...  En effet, il suffit de taper " coton-tige " sur un moteur de recherche pour se rendre compte des différents cas d'utilisateurs ayant presque failli perdre l'audition et dans les cas les plus extrêmes, la vie, par leur simple usage ...  Aujourd'hui des alternatives beaucoup plus saines pour votre corps et respectueuses de l'environnement sont trouvées notamment par ce couple de Breton présenté dans cet article.

Source : La fin du coton-tige : un cure oreille-écologique fabriqué près de Rennes. 


III - Le risque bruit, ce danger omniprésent. 


Être bien informé sur les risques du bruit au travail contribue à préserver la santé des salariés.  67% des actifs français se disent dérangés par le bruit sur leur lieu de travail. Sans que l'on puisse s'en rendre compte, la surdité professionnelle s'installe et est irréversible.  
Pas besoin d'être exposé à des niveaux très élevés, il suffit d'être exposé à un bruit de façon continue pour ressentir de la fatigue, de la colère, de l'irritabilité, du stress ...  

Le bruit occulte la parole, les signaux d'alerte (alarme, klaxon ...) et réduit la concentration des salariés sur le lieu de travail, augmentant fortement le risque d'accident de travail.  Il faut dans un premier temps, réduire le bruit que génèrent les machines sur le lieu de travail mais aussi mettre en place une isolation acoustique de l'environnement de travail.  

Enfin, pour compléter la démarche de protection auditive, il convient d'utiliser des EPI adaptés à votre situation (casque, bouchon pré-formé, bouchon moulé sur mesure ...) Si vous aussi, vous êtes en proie au bruit au travail, laissez-nous un commentaire ou contacter nous par message afin d'échanger sur votre situation ;)

Source : INRS France


Retour