Confort des équipements de protections auditives et prise d’empreintes.  

Il existe à l’heure actuelle de nombreux moyens destinés à protéger les oreilles des salariés soumis aux problématiques de bruit au travail. Néanmoins, ils diffèrent totalement lorsqu’on aborde la notion de confort. L’explication la plus probante à cet écart de confort réside dans la conception même du produit.

En effet, nous fabriquons des produits sur-mesure, adapté à la forme de l’oreille de chaque utilisateur. Comparé à des EPI « standards » le sur-mesure permet de traiter les particularités morphologiques de chacun là où la notion de confort peut finalement varier d’un individu à un autre.  

 

Déroulement de la prise d’empreintes en silicone.

Plusieurs étapes sont nécessaires durant le processus de prise d’empreintes de l’oreille.

 

1

Notre technicien prend le temps de discuter avec l’intéressé afin de déceler tout trouble auditif ou appréhension pouvant entraîner des contre-indications lors de la prise d’empreinte.

 

2

Après cela, le technicien va ausculter l’oreille du salarié afin de vérifier si le conduit auditif interne n’est pas obstrué par des bouchons de cérumens ou des lésions, irritations pouvant rendre la prise d’empreinte plus compliquée.

 

3

Un dôme sera par la suite inséré dans l’orifice auditif interne du salarié, ce dernier sera sélectionné en fonction de la taille de l’orifice afin qu’il puisse s’insérer sans difficulté à l’intérieur du conduit. Puis le technicien va commencer la prise d’empreinte en insérant de la pâte à empreinte dans l’oreille du salarié.

L’objectif est que la pâte puisse épouser la forme de l’oreille dans ses moindres détails permettant de restituer, à la fin, une protection auditive correspondant à parfaitement à l’oreille du salarié pour optimiser le confort.

 

4

Une fois la pâte à empreinte déposée, il y a une phase de séchage permettant à l’enduit de durcir et de prendre sa forme à la fois solide et souple au sein de l’oreille.
 
Le séchage dure approximativement 5 à 10 minutes, il est important de préciser que le salarié ne doit pas parler afin de ne pas altérer la forme de l’empreinte pouvant biaiser la protection auditive ainsi obtenue.

 

5

A la suite de quoi le technicien retire l’empreinte ainsi obtenue de l’oreille du salarié et met en place un contrôle de conformité afin de déceler toute erreur lors de la restitution de l’empreinte de l’oreille.

Une fois réalisées, le technicien n’a plus qu’à envoyer les empreintes directement dans nos locaux à Congénies (30) qui serviront de base à la production.

 

 

Le contrôle de qualité des produits.

Comme énoncé précédemment, une fois reçues dans nos locaux les empreintes sont à nouveau contrôlées. Plusieurs étapes viennent ponctuer le processus de fabrication. 

En effet, dans un premier temps, nous allons vérifier la conformité des empreintes, puis les tailler conformément à la future fabrication. Nous vérifions l’uniformité du moule en plâtre ainsi que celui du silicone coulé. A nouveau, nous vérifions la correspondance des empreintes et de la protection de sorte à ce qu’elles soient bien conformes à la demande initiale. Le numéro de série est ainsi gravé permettant la traçabilité du produit. L’étape finale consiste à vérifier l’état de finition général. En effet, rien n’est laissé au hasard.

 

F.A.Q :


Comment se déroule la prise d’empreinte auditive ?

De façon synthétique, la prise d’empreinte auditive est un processus indolore et rapide qui consiste à appliquer une pâte à empreintes qui, une fois sèche, permettra d’obtenir une empreinte de votre oreille qui servira de base lors de la création de votre protection auditive sur-mesure.

 

 

Rappel immédiat

Protégez vos équipes du bruit avec une gamme de protections auditives sur mesure !

Protections auditives spécialement conçue pour l'industrie.