La prise d’empreintes numériques via Scan 3D : le Scane(a)r.

Scane[a]r est une solution complète permettant d’effectuer facilement des scans 3D du conduit auditif et du pavillon de l’oreille en toute sécurité́ pour la réalisation de protections auditives sur mesure Passtop.

Ce système permet d’éviter l’inconfort ou l’appréhension vis-à-vis de la prise d’empreintes classique. La fonction principale d'Otoscan est de réaliser des scans 3D numériques du conduit auditif et du pavillon de l’opérateur, qui seront utilisés dans le cadre de la fabrication de protections auditives sur mesure Passtop.

DESCRIPTION

  • un serre tête : anneau de calibrage 
  • scanner à main avec écran de contrôle
  • un système d’exploitation

 

 

Déroulement de la prise d’empreinte 3D. 

> La mise en place.

Pour la mise en place d’une session d’empreintes prises en charge par la technologie Scane[a]r® plusieurs critères sont à valider : 

  • Une salle propre et un espace dédié (table / bureau)
  • Une alimentation électrique
  • Une prise en charge d’un maximum de 10 opérateurs par heure. 

Grâce à tous ces avantages ce système permet de contourner les préoccupations cliniques associées aux empreintes en silicone traditionnelles, telles que l’inconfort ou l’appréhension du salarié vis à vis de la prise d’empreintes classique.

 

> Le principe de fonctionnement du scan 3D.

Le Scane[a]r® projette un anneau ou une ligne de lumière bleue depuis la sonde sur la surface du conduit auditif ou de l’oreille externe.
Pendant la procédure d'exploration, le scanner réalise une vidéo-otoscopie pour aider l'utilisateur à utiliser le scan dans l'oreille du patient.

Cette projection est convertie (en temps réel) en coordonnées 3D grâce à un système de caméra complexe. Le preneur d’empreinte peut commander ce scan directement via les écrans.

 

 

F.A.Q :


 

Comment la prise d’empreinte par scan 3D fonctionne ?

Le preneur d’empreinte va se servir d’un scanner à main. Une lumière bleue va alors être émise et c’est à partir des données recueillies que les premières images vont apparaître à l’écran retranscrivant précisément les moindres détails de la forme de l’oreille. On appelle ce procédé la vidéo-otoscopie. Totalement indolore, elle va permettre de projeter les images recueillies via le scan directement sur l’écran.
La prise d’empreinte de l’oreille est ainsi réalisée, il faudra par la suite l’enregistrer pour pouvoir l’utiliser par la suite lors de la création des protections auditives sur mesure PasStop. 

 

 

 

 

Rappel immédiat

Protégez vos équipes du bruit avec une gamme de protections auditives sur mesure !

Protections auditives spécialement conçue pour l'industrie.